“Mourir à l’hôpital, entre tabou et technicité”, par Luc Andrieux, le 31 janvier 2017

 

Luc Andrieux et Jean Pierre Bucher

Médecin, Président de l’ ASSP de l’Ain depuis 2006, Jean Pierre Bucher milite depuis toujours pour les soins palliatifs.
Avec son équipe de bénévoles ( 34, dont une vingtaine à Bourg en Bresse qui interviennent sur 6 sites), il organise régulièrement des conférences ouvertes au public, afin de faire mieux connaître l’intérêt de cette solidarité envers les personnes souffrantes, qu’est l’accompagnement en soins palliatifs.

La dernière conférence en date, ‘mourir à l’hôpital, entre tabou et technicité’, a été donnée  à Bourg en Bresse par Luc Andrieux, Docteur en philosophie, chercheur, formateur en IFSI.
A travers son exposé, Luc Andrieux a présenté ‘l’évolution de nos attitudes culturelles au sujet de cette ultime étape de l’existence’, soulignant que depuis quelques décennies, la plus grande partie d’entre nous termine sa vie à l’hôpital, et que cette prise en charge très technique des mourants a entrainé des  transformations dans notre rapport à la mort.

Michèle R, qui était présente.

Texte de la conférence

mourir-hopital-ASSP31102017

 

 

 

Date de la dernière modification : 19 avril 2019

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.